Le « European Gravitational Observatory » a été créé en décembre 2000, par le CNRS et INFN afin d’assurer la fin de la construction et l’exploitation à long terme de Virgo mais aussi pour aider et encourager la recherche européenne dans ce nouveau domaine.
EGO assure, en collaboration avec les laboratoires associés, la maintenance et le fonctionnement de VIRGO ainsi que, dans le futur, d’autres détecteurs éventuellement placés sous sa responsabilité. EGO assure aussi le fonctionnement d’un centre de calcul destiné à l’analyse des données.

En outre, EGO a reçu la mission de promouvoir une active politique de recherche et de développement dans le domaine des ondes gravitationnelles.

EGO et VIRGO sont situés en Italie, dans la vallée de l’Arno, à quinze kilomètres environ de Pise dans l’une des régions les plus attrayantes d’Europe, visitée chaque année par plusieurs centaines de milliers de touristes. L’aéroport de Pise, situé à 20 minutes, assure plusieurs vols quotidiens à destination des principales villes d’Europe.

En plus de la contribution des laboratoires directement associés, EGO bénéficie d’un environnement scientifique unique: l’Université de Pise, l’une des plus importantes en Italie pour les sciences et l’ingénierie, l’Ecole Normale Supérieure, l’Ecole Santa Anna, les laboratoires locaux du CNR et de l’INFN ainsi que plusieurs autres centres de recherche en Toscane tels le LENS et l’Observatoire d’Arcetri à Florence.
L’Observatoire Européen pour la Gravitation
15